Les agapes gourmandes de fin d'année approchent, déjà les chocolats circulent au bureau...

L'idéal serait que nous écoutions nos sensations de faim et de rassasiement, que nous nous faisions plaisir avec juste ce qu'il faut de foie gras, de saumon, de bûche , de chocolat, de bons vins...

Mais souvent nous passons outre ce que nous dit notre estomac dans ces repas de familles préparés avec amour mais hélas interminables, trop copieux, composés de plats caloriques et lourds, dans ces joyeux réveillons entre amis, non moins foisonnants de mets et très arrosés.

Or, ces excès d'aliment produisant des toxines ont un impact sur notre organisme : ce ne sont pas le foie débordé, les reins qui ne peuvent plus éliminer et les intestins bloqués qui nous diront le contraire !

Toutefois, il est possible de préparer son organisme au choc de ces excès de table.