Saisons de mets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

vendredi 26 juillet 2013

Haut les gambettes ! Améliorer la circulation sanguine par les plantes

L’arrivée des premières chaleurs rime souvent avec sensation de lourdeur dans les jambes.

Les chevilles et la partie inférieure des jambes sont gonflées par l’œdème, signe que le système lymphatique et la circulation veineuse de retour ne sont pas parfaitement en harmonie : de l’eau et des protéines s’échappent par les capillaires artériels et se trouvent mal résorbées par les capillaires veineux et lymphatiques.

Ce phénomène appelle la prescription de toniques veineux mais également une hygiène de vie appropriée.

De nombreuses plantes améliorent la tonicité des veines, favorisent la vasoconstriction (diminution de leur calibre par contraction de leurs fibres musculaires) luttent contre leur relâchement, réduisent les œdèmes et l’inflammation, fluidifient le sang.

Une alimentation saine et équilibrée avec contrôle de la tension, des lipides et du glucose du sang ainsi qu'une activité physique régulière renforcent les propriétés de ces plantes.

L'alimentation influe sur la circulation sanguine.

Outre boire beaucoup d'eau et de tisanes, il est recommandé de privilégier des aliments riches en fibres, vitamines et minéraux comme les fruits, légumes, céréales complètes... et de réduire ceux riches en graisses saturées (surtout viandes grasses, produits laitiers dont beurre et crème, huile d'arachide, graisses trans des produits industriels transformés), en sucres (sucreries , sodas, viennoiseries...) ainsi que tous les aliments « dévitalisants » (produits industriels transformés, farines blanches - pain, pâtes...- produits issus de l'agriculture utilisant la chimie de synthèse, alcool, tabac, café et thé noir en excès, médicaments en excès...etc.)

Lire la suite...

dimanche 03 mars 2013

La cure de drainage : base de la santé pour les médecines dites « naturelles »

Si notre calendrier fixe le 1er jour du printemps le 20 mars, qui en fait marque l'équinoxe, pour la médecine chinoise nous sommes entrés dans l'énergie de la saison début février, à la deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver précisément.

Tout comme la nature vit son renouveau par la montée de la sève après la mise entre parenthèses hivernale, notre organisme, ralenti par l'hiver, a besoin d'être réveillé.

Mus par par « notre médecin intérieur » , nous ressentons, du reste, spontanément le besoin de nous alléger des toxines accumulées et de nous régénérer.

Une cure de drainage (1) avec des plantes dépuratives suivie d'une cure de revitalisation (2), accompagnées d'une alimentation adaptée (3) contribueront à nous nettoyer et à relancer notre vitalité.

Lire la suite...