Saisons de mets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - monodiète

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 31 janvier 2018

Bonjour le Printemps ! Journée détox du mercredi 7 février

Cure détox éclair d’un jour, monodiète de légumes de 3 jours ou cure de régénération du foie de 8 semaines…A vous de choisir mais si vous vous chouchoutiez le temps d’une journée dans la synergie du groupe, accompagnés par des thérapeutes compétentes et bienveillantes au sein de l’association Partage du Cœur mercredi 7 février ?

                                 Réservez votre place dès maintenant !
                               ( https://www.partageducoeur.fr/fevrier)

jus cresson brocoli.jpg

Lire la suite...

samedi 20 février 2016

Monodiètes de Printemps - mode d'emploi

 I/ La descente alimentaire en paliers

Cette phase débute 3 jours avant ! A noter que pour une cure d’une seule journée, cette phase s’aménagerait par repas.

Tous les matins, je conseille de boire à jeun le jus d’1/2 citron dans un verre d’eau tiède (les plus pressés auront recours à la spécialité au citron, au pur jus de citron ou de citron vert !). Puis d’accompagner son petit-déjeuner d’un thé vert ou d’une infusion.

Le dessert n’est absolument pas indispensable ! Mais ceux qui ne peuvent terminer leur repas sans une note de douceur s’offriront une compote sans sucre ajouté ou bien se prépareront un petit dessert « maison » léger et sans sucre ajouté, comme cette compote tiède de poires aux baies de canneberge, parfum pain d’épices.

Une collation entre 16h et 17h évitera de manger trop copieusement le soir : une pomme ; une poignée de fruits secs oléagineux (amandes ou noix, noisettes, noix de cajou …) et/ou à chair déshydratés (abricots, figues, pruneaux …) pour les deux premiers jours, simplement des fruits frais la veille de la monodiète.

Si vous avez choisi une monodiète d’un seul fruit, commencez à l’introduire dès le début de la préparation à la cure ; et s’il s’agit d’une monodiète de jus de légumes lacto-fermentés, buvez-en un verre en guise d’apéritif midi et soir.

Lire la suite...

jeudi 18 février 2016

Et si on tentait la monodiète pour le “grand nettoyage” de printemps ?

Le 20 mars est désigné comme le premier jour du printemps sur notre calendrier, mais en fait, il marque l’équinoxe. Et pour la médecine chinoise, nous entrons dans l’énergie de la saison début février, à la deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver précisément.

Au printemps, l’énergie yang croît et l’énergie yin décroît. Et tout comme la nature vit son renouveau par la montée de la sève après la mise entre parenthèses hivernale, notre organisme, ralenti par l’hiver, a besoin d’être réveillé.

Mus par “notre médecin intérieur”, nous ressentons, du reste, spontanément le besoin de nous alléger des toxines accumulées et de nous régénérer !

Une cure de drainage avec des plantes dépuratives suivie d’une cure de revitalisation, accompagnées d’une alimentation adaptée, contribueront à nous nettoyer et à relancer notre vitalité !

Mais tout réglage alimentaire ne s’adopte pas du jour au lendemain, et il conviendra peut-être d’avoir recours aux “cures détox” sous forme de monodiètes.

Si un dîner de monodiète est une solution souvent spontanée pour gérer un excès alimentaire de déjeuner familial festif trop copieux, une cure d’une journée offre un repos digestif appréciable pour l’organisme. Une cure courte de trois jours est, quant à elle, un bon début pour les néophytes et déjà un nettoyage efficace.

Je vous propose un programme complet de 9 jours autour de la monodiète, respectant trois étapes indispensables pour en tirer tous les bienfaits !

Lire la suite...

mardi 03 décembre 2013

Et si on se préparait aux fêtes et au solstice d'hiver en chouchoutant notre organisme avec une monodiète ?

Monodiète : une pratique préventive pour entretenir en douceur un bon fonctionnement métabolique général

Le corps, grâce à ses cinq émonctoires ( foie, intestins, reins, peau et poumons) évacue en permanence les toxines résultant du métabolisme de ses cellules (cholestérol, acide urique, acide lactique, acide sulfurique, acide nitrique, acide chlorhydrique...) et des toxiques provenant de notre environnement pollué (médicaments de synthèse, pesticides, herbicides, métaux lourds...)

Mais ces organes dépuratifs sont souvent débordés par une production trop importante de déchets indésirables due à une alimentation trop riche en graisses et en produits « dévitalisants » (alcool, tabac, café et sucreries en excès, farines raffinées...) ainsi qu'au stress, à la pollution magnétique...

Ainsi notre organisme accumule des toxines et cet encrassement provoque des désordres de santé: sous-vitalité, fatigue intense, immunité affaiblie, prise de poids , problèmes de peau... maladies ponctuelles, chroniques et parfois, à terme, dégénératives.

Il convient donc de soutenir ces organes dépuratifs dans leur fonction d'élimination en les drainant régulièrement : plantes cholériques pour le foie, diurétiques pour les reins, laxatives pour l'intestin., hydrologie pour la peau...

Mais avant tout, il est primordial, pour réduire la toxémie et les surcharges, de supprimer l'apport de déchets par la diététique : se mettre à la « diète » ! L'économie d'énergie ainsi économisée par la simplification des processus digestifs est utilisée pour les éliminations.

Potage_detoxifiant_poireaux-celeri_a_l_origan_5.JPG

Lire la suite...

vendredi 21 juin 2013

A boire ! A boire !... Oui mais des jus de légumes lacto-fermentés !

Si la médecine chinoise nous enseigne que nous sommes entrés dans l'énergie de l'été depuis le 7 mai et que notre calendrier occidental fixe solennellement la date de cette saison ce 21 juin, la chaleur n'est guère au rendez-vous, le printemps a étiré interminablement l'hiver et il y a fort à parier que bon nombre d'entre nous s'est réfugié un peu trop longtemps dans les petits plats mijotés et les grignotages sucrés pour compenser...

Ainsi avant les vacances et leurs promesses de soleil, de randonnées, de brasses coulées.... je vous invite à une cure de vitalité à base de jus de légumes lacto-fermentés

Vous me suivez ?

Lire la suite...