I/ La descente alimentaire en paliers

Cette phase débute 3 jours avant ! A noter que pour une cure d’une seule journée, cette phase s’aménagerait par repas.

Tous les matins, je conseille de boire à jeun le jus d’1/2 citron dans un verre d’eau tiède (les plus pressés auront recours à la spécialité au citron, au pur jus de citron ou de citron vert !). Puis d’accompagner son petit-déjeuner d’un thé vert ou d’une infusion.

Le dessert n’est absolument pas indispensable ! Mais ceux qui ne peuvent terminer leur repas sans une note de douceur s’offriront une compote sans sucre ajouté ou bien se prépareront un petit dessert « maison » léger et sans sucre ajouté, comme cette compote tiède de poires aux baies de canneberge, parfum pain d’épices.

Une collation entre 16h et 17h évitera de manger trop copieusement le soir : une pomme ; une poignée de fruits secs oléagineux (amandes ou noix, noisettes, noix de cajou …) et/ou à chair déshydratés (abricots, figues, pruneaux …) pour les deux premiers jours, simplement des fruits frais la veille de la monodiète.

Si vous avez choisi une monodiète d’un seul fruit, commencez à l’introduire dès le début de la préparation à la cure ; et s’il s’agit d’une monodiète de jus de légumes lacto-fermentés, buvez-en un verre en guise d’apéritif midi et soir.