Nous passons cette nuit "à l'heure d'hiver" et malgré la douceur exceptionnelle dont nous bénéficions depuis le mois de septembre, il ne faut pas oublier que jusqu'au solstice d'hiver, nuit la plus longue de l'année, les jours ne vont cesser de diminuer.

L'effet conjugué de la baisse de luminosité, (laquelle agit sur notre bonne humeur en stimulant l'hypophyse) et la baisse du taux de vitamine D (qui protégerait les neurones synthétisant la dopamine et la sérotonine) dans le sang, favorise la déprime saisonnière.

Pour influencer positivement notre humeur mettons dans nos assiettes  :