Saisons de mets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - antioxydants

Fil des billets - Fil des commentaires

vendredi 22 juillet 2016

La figue de barbarie : un joli fruit aux couleurs vives et aux étonnantes propriétés antioxydantes !

Le vieillissement et les maladies dégénératives associées à l’âge : cancer, maladies cardiovasculaires, diabète, insuffisance rénale, démences, Alzheimer et Parkinson, cataractes, ostéoporose...sont dus à l’usure engendrée par des molécules très réactives liées à l’oxygène, appelées radicaux libres. Ces radicaux libres sont à l’origine du « stress oxydatif » (ou stress oxydant) qui abîme à chaque instant nos membranes cellulaires, dégrade les protéines… bref, fait vieillir notre organisme et nous rend malades.

Les signes les plus visibles de cette détérioration sont les rides qui se creusent chaque année et qui sont provoquées par la dégradation des protéines de structure du derme.

Autres exemples : la cataracte est le résultat, sous l’effet du soleil ou du tabac, de la dénaturation des protéines du cristallin sont dénaturées ; oxydé par les radicaux libres, le cholestérol se dépose le long des artères et provoque un infarctus ; le support du code génétique, l’ADN, est bombardé chaque jour par les attaques des radicaux libres qui causent des lésions. Lorsqu'elles ne sont plus réparées, le code génétique est altéré, et ceci peut conduire au cancer.

Lire la suite...

jeudi 26 mai 2016

Haut les couleurs ! Un menu coloré et vitaminé pour apprivoiser le soleil

La principale source de l'indispensable vitamine D (moins de cancers, moins d'infarctus, moins de pathologies articulaires, moins de dépression...lorsqu’elle est présente en quantité suffisante dans le sang) est l'exposition au soleil. Or,entre la fin du mois d’octobre et celle du mois de mars, en raison d’une variation de la longueur d’ondes du rayonnement ultraviolet, s'exposer au soleil ne permet pas de la synthétiser suffisamment. Notre organisme la met en réserve mais la moitié est éliminée rapidement, et nous laisse en déficit à partir de novembre, avec le taux le plus bas en février. Les beaux jours sont l' occasion unique de restaurer nos réserves . Les chercheurs affirment qu'une exposition quotidienne d'une quinzaine de minutes, entre 11 heures et 15 heures, de la plus grande surface possible de peau , sans écran solaire, le visage protégé par un chapeau, et sans aller jusqu'à la rougeur, active la synthèse de vitamine D, qui constitue une protection puissante contre le cancer. Attention, le reste de la journée, il ne s'agit pas de s'adonner à un bronzage intensif mais au contraire porter chapeau, lunettes et vêtements ou... se tenir à l'ombre !

N'oublions pas que notre alimentation peut nous aider à apprivoiser ce merveilleux soleil et à se protéger des effets néfastes des ultraviolets en excès , pourvoyeurs de radicaux libres accentuant le stress oxydatif. Soigner le contenu de son assiette, permet d’offrir à son organisme de quoi donner à la peau un joli hâle, un teint éclatant, la nourrir et la protéger du dessèchement cutané.

Lire la suite...

samedi 21 juin 2014

Top 4 des aliments pour un teint hâlé

Soigner le contenu de son assiette, un mois avant l’exposition au soleil, reste le meilleur moyen d’offrir à son organisme de quoi donner à la peau un joli hâle, un teint éclatant, la nourrir et la protéger du dessèchement cutané.

Lire la suite...