Saisons de mets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

lundi 19 décembre 2016

Verrines en fête : Noël gourmand, joyeux et participatif !

Qui, en ce milieu de mois de décembre, ne commence pas à penser au repas de Noël ? Et qui ne soupire pas en pensant à l’habituel foie gras – dinde ou chapon farci – bûche à la crème au beurre ?

Certes, ce repas traditionnel n’est pas dénué de charme … Et, confectionné avec de bons produits bio, peut s’avérer délicieux ! Mais il rime souvent avec un certain nombre d’heures passées aux fourneaux par les hôtes qui reçoivent la famille, l’interminable temps passé à table et une digestion difficile redoutée à l’avance …

Alors si cette années nous bousculions les habitudes, renversions les codes et formats classiques, et osions un buffet participatif non conventionnel ?

Lire la suite...

jeudi 09 juin 2016

Les légumineuses : ces petites graines aux grandes vertus !

L'Organisation des Nations Unies a proclamé 2016 Année internationale des légumineuses pour sensibiliser l'opinion publique aux avantages écologiques et nutritionnels de ces graines. Plus connues sous le terme de légumes secs, les légumineuses font partie de la famille des Fabacées. On distingue notamment les fèves sèches, les flageolets, plusieurs variétés de haricots secs (rouges, blancs, noirs, azukis...) plusieurs variétés de lentilles (brunes, vertes, blondes, corail, Beluga...) les pois cassés jaunes et verts, les pois chiches, le soja...

Sur le plan environnemental, leur intérêt n'est plus à démontrer : elles sont un atout pour les sols dont elles accroissent la fertilité grâce à leurs propriétés fixatrices d’azote et de par cette faculté, elles diminuent pour leur propre culture le besoin en fertilisants azotés dont la production génère une grosse émission de gaz à effet de serre . En outre, elles permettent de tirer un meilleur parti de la rotation de cultures. Peu contraignantes à cultiver, elles se sont acclimatées à toutes les régions du monde.

Par ailleurs, de par leur richesse en protéines, elles s'inscrivent parfaitement dans le plan « protéines végétales 2014-2020 » du projet agro-écologique porté par le gouvernement français.

Quant à leur impact sur la santé , il est incontestable : riches en protéines, en acides gras insaturés, en glucides complexes et en fibres alimentaires leur permettant d'afficher un index glycémique bas, elles sont une bonne alternative à la viande pour les végétariens et les personnes devant réguler leur cholestérol sanguin, un aliment de choix pour les diabétiques et ceux qui veulent perdre du poids .

Faciles à intégrer dans les repas et à cuisiner, elles se prêtent à toutes nos fantaisies culinaires sous forme de grains entiers, de flocons, de farine et pour le soja, sous forme de tofu (sorte de « fromage » plus ou moins ferme obtenu à partir de "lait" de soja caillé à l’aide de nigari, chlorure de magnésium extrait du sel de mer, pressé et égoutté ) ou de tempeh ( sorte de "fromage" élaboré à partir de graines de soja jaune fermentées)

Lire la suite...

lundi 22 février 2016

Monodiètes de Printemps - Jour-J et les deux suivants....

Jour-J

Il s’agit de consommer uniquement les fruits choisis (en général de 1,5 kg à 3 kg par jour selon les personnes) ou les jus de légumes lacto-fermentés (ne pas dépasser 1,5 litre par jour) en six ou sept prises fractionnées. Si vous optez pour le riz ou les soupes de légumes, tenez-vous en plutôt aux quatre repas habituels, à volonté pour les soupes et à raison d’environ d’un gros bol de riz par repas.

   Quelques recommandations pour éviter les désagréments :

  • Boire beaucoup d’eau pure et de tisanes dépuratives ;
  • Se préserver du bruit, de la pollution, du stress, du trop chaud et du froid (l’utilisation de la bouillotte est recommandée pour les pieds, le foie …) ;
  • Rester en contact avec la nature : marches courtes, pratique du qi gong ou yoga en plein air …
  • S’occuper de soi par la relaxation, les massages, la méditation, la lecture … pour éviter que le mental ne tourne en rond.

jus_bonne_mine.jpg

Lire la suite...

jeudi 18 février 2016

Et si on tentait la monodiète pour le “grand nettoyage” de printemps ?

Le 20 mars est désigné comme le premier jour du printemps sur notre calendrier, mais en fait, il marque l’équinoxe. Et pour la médecine chinoise, nous entrons dans l’énergie de la saison début février, à la deuxième nouvelle lune après le solstice d’hiver précisément.

Au printemps, l’énergie yang croît et l’énergie yin décroît. Et tout comme la nature vit son renouveau par la montée de la sève après la mise entre parenthèses hivernale, notre organisme, ralenti par l’hiver, a besoin d’être réveillé.

Mus par “notre médecin intérieur”, nous ressentons, du reste, spontanément le besoin de nous alléger des toxines accumulées et de nous régénérer !

Une cure de drainage avec des plantes dépuratives suivie d’une cure de revitalisation, accompagnées d’une alimentation adaptée, contribueront à nous nettoyer et à relancer notre vitalité !

Mais tout réglage alimentaire ne s’adopte pas du jour au lendemain, et il conviendra peut-être d’avoir recours aux “cures détox” sous forme de monodiètes.

Si un dîner de monodiète est une solution souvent spontanée pour gérer un excès alimentaire de déjeuner familial festif trop copieux, une cure d’une journée offre un repos digestif appréciable pour l’organisme. Une cure courte de trois jours est, quant à elle, un bon début pour les néophytes et déjà un nettoyage efficace.

Je vous propose un programme complet de 9 jours autour de la monodiète, respectant trois étapes indispensables pour en tirer tous les bienfaits !

Lire la suite...

vendredi 07 août 2015

Halte au gaspillage ! Cuisinons les restes, mangeons fruits & légumes inesthétiques... (3)

  • Ne plus bouder les fruits et légumes inesthétiques, les bananes qui ont noirci, les courgettes trop grosses dont les graines, comme celles de courges, sont comestibles...

tapioca_aux_peches.JPG

Lire la suite...

mercredi 05 août 2015

Halte au gaspillage ! Cuisinons les restes, mangeons fruits & légumes inesthétiques... (2)

  • Apprendre à ne plus cuisiner pour 6 lorsqu'on se retrouve à 2 et, sinon exceller dans l'art d’accommoder les restes !

patissons.JPG

Lire la suite...

lundi 03 août 2015

Halte au gaspillage ! Cuisinons les restes, mangeons fruits & légumes inesthétiques...

Le 21 mai 2015, l’Assemblée Nationale a adopté une loi mettant fin au gaspillage alimentaire dans les supermarchés rejoignant ainsi nos voisins européens dans cette lutte contre le gâchis.

Au Danemark un restaurant solidaire élabore ses menus avec des produits qui auraient dû finir à la poubelle, au Brésil une chef utilise les épluchures de fruits et de légumes, en France 4 chefs ont révélé leurs astuces pour limiter les déchets et utiliser toutes les parties d'un même aliment...

Mais nous, dans nos cuisines, comment nous comportons-nous, sachant que selon une analyse menée en 2011 par la FAO, en Europe les ménages participeraient pour 42 % au gaspillage alimentaire et qu'en France, selon France Nature Environnement chaque habitant jetterait vingt kilos d’aliments chaque année ?

Cinq conseils pour jeter moins de nourriture :

Lire la suite...

lundi 15 juin 2015

En juin, recevez « sur le pouce » sans gluten, sans lactose et sans œufs !

Ou comment concilier gourmandise, repas équilibrés vite cuisinés et intolérances ?

Dès que les beaux jours arrivent, inviter des amis à dîner sans passer des heures aux fourneaux tout en leur offrant un repas équilibré et gourmand trouve souvent sa réponse dans les tartes aux légumes et les terrines froides.

En effet, souvent rapides à préparer, laissant libre cours à la créativité culinaire, les tartes et les terrines permettent de composer un repas complet et vitaminé, se dégustant en toute convivialité.

Mais nous avons tous appris à confectionner une pâte à tarte avec de la farine de blé, des appareils à quiche avec de la crème fraîche, des terrines avec du fromage blanc… et dans toutes ces recettes se cachent des œufs.

Il est pourtant possible de réaliser d’originales et délicieuses tartes en utilisant des farines sans gluten, goûteuses et croustillantes, des garnitures sans lactose grâce aux crèmes végétales, au soja sous toutes ses formes et aux liants comme l’arrow-root, la crème de riz… et des terrines froides avec l’agar-agar.

Il suffit de connaître quelques astuces, d’apprendre quelques tours de mains et d’oser faire preuve d’imagination.

aspic_orange_fraises_2.JPG

Article écrit pour le site des porduits bio Markal juin - Actualité de juin 2015

Lire la suite...

mercredi 08 octobre 2014

Comment manger sain et équilibré au travail ? (3)

Préparez votre repas et emmenez-le !

La solution la plus pratique pour déjeuner sur le pouce mais sans sacrifier la qualité et le plaisir est de s’abonner à cet art du pique-nique chic venu du Japon : un repas complet savoureux et équilibré, transporté dans les compartiments d’une jolie boîte appelée Bento.

Il ne s’agit pas pour autant de passer des heures en cuisine, heures dont on dispose rarement. Pour vous aider dans cette démarche, voici quelques idées adaptables à vos goûts et à vos contraintes pour calmer votre appétit et gérer la longue après-midi de travail qui suivra.

Cet article a été écrit pour le site des produits Markal et sera consultable sur leur site à partir du 20 octobre prochain ; vous y trouverez les recettes citées ci-dessous

Bon appétit !

Proposition_n_1.JPG

Lire la suite...

lundi 06 octobre 2014

Comment manger sain et équilibré au travail ? (2)

L’intensification des rythmes de travail et l’augmentation croissante de la distance entre le lieu de travail et le domicile nous ont conduits à faire de la pause déjeuner une variable d’ajustement de la journée au bureau.

Les femmes sont les plus concernées puisqu’elles font souvent le choix de diminuer le temps de repas pour rentrer plus tôt le soir. Ainsi, la plupart d’entre elles ne consacreraient désormais pas plus de 22 minutes en moyenne pour se sustenter.

Comment prendre du temps, manger sain et équilibré, dans ces conditions peu idéales ?

1/ s'imposer une vraie pause

2/ éviter les choix désastreux

Lire la suite...

samedi 04 octobre 2014

Comment manger sain et équilibré au travail ? (1)

L’intensification des rythmes de travail et l’augmentation croissante de la distance entre le lieu de travail et le domicile nous ont conduits à faire de la pause déjeuner une variable d’ajustement de la journée au bureau.

Les femmes sont les plus concernées puisqu’elles font souvent le choix de diminuer le temps de repas pour rentrer plus tôt le soir. Ainsi, la plupart d’entre elles ne consacreraient désormais pas plus de 22 minutes en moyenne pour se sustenter.

Comment prendre du temps, manger sain et équilibré, dans ces conditions peu idéales ?

I/ s'imposer une vraie pause

Lire la suite...

lundi 15 avril 2013

Soypilav® moelleux et son duo de jeunes navets à l'étouffée

Connaissez-vous le dicton "Qui mange un navet gagne une année" ?

Pour en savoir plus c'est ici

Lire la suite...

jeudi 07 février 2013

Naissance d'un nouveau partenariat

Grande utilisatrice des céréales sans gluten mais aussi des légumineuses, algues, fruits secs, graines à germer... Markal car ce sont des produits d'excellente qualité tant au niveau de la qualité et de la traçabilité de leurs filières bio qu'au niveau de leurs goût, je suis ravie d'avoir noué un partenariat avec cette marque.

Vous en trouverez la présentation sur leur site Internet et page Facebook. 

Lire la suite...