Saisons de mets

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Mot-clé - Ingrid Brian

Fil des billets - Fil des commentaires

mercredi 25 février 2015

Le Printemps, énergie du Bois & du Foie

La médecine traditionnelle chinoise nous enseigne qu'au printemps, l’énergie yang croît, l’énergie yin décroît et tout comme la nature vit son renouveau par la montée de la sève après la mise entre parenthèses hivernale, notre organisme, ralenti  par l'hiver, a besoin d'être réveillé... mais en douceur.

Mus par  par « notre médecin intérieur » , nous ressentons, du reste,  le besoin de nous alléger des toxines accumulées et de nous régénérer.
L’organe le plus concerné par ce mouvement est le Foie, et plus précisément le couple de méridiens Foie/Vésicule biliaire au rôle très important et dont le printemps est  la saison, reliée à l'énergie Bois,  associée à la saveur acide, à la couleur verte, à l'émotion "colère" et à la vue.

Lire la suite...

jeudi 31 juillet 2014

Inter-Saison l'Elément Terre

Dans le cadre de nos stages "Détox, Vitalité et Équilibre" nous avons le plaisir de vous proposer à Valmanya , dans un gîte en pleine nature un

                                   Stage Nutrition Santé naturelle
                               Réflexologie et Sophrologie
            vendredi 15 , samedi 16 & dimanche 17 août 2014
                 pour se préparer au changement de saison

                         "L'inter-saison et l'élément Terre

La tradition chinoise ajoute aux  quatre saisons que nous connaissons, une cinquième appelée inter-saison car elle revient quatre fois dans l'année. Elle correspond au moment où l’énergie de la saison en cours diminue pour laisser progressivement place à celle de la saison suivante.

Cette transition entre l’énergie montante et descendante d'une période d' environ dix huit jours, est gouverné par le couple de méridiens Rate-pancréas/Estomac, c’est un cycle de régulation.

La Rate est l’organe maître de l’inter-saison. Son rôle est capital, elle est l’organe majeur du processus digestif : responsable du transport et de la transformation des liquides organiques et de tout ce que nous mangeons, la Rate doit fournir l'énergie pour « cuire » le bol alimentaire contenu dans l'estomac. La bonne digestion naît de la complémentarité entre l’estomac, qui déteste la sécheresse et la trop grande chaleur, et la rate, qui n’aime pas l’humidité.

Pour ce faire, il faut préserver sa qualité énergétique. Or, outre les émotions négatives (excès de rumination, anxiété et stress accumulés) ce qui affecte le plus la qualité énergétique de la Rate, c’est l’alimentation : des aliments inadaptés l’affaiblissent notablement et assez rapidement.

Les aliments épuisant la Rate auront pour conséquence d’accumuler de l’humidité.

L’humidité qui ne peut être évacuée se transformera par la suite en mucosités lesquelles sont à l'origine de nombreux troubles : surpoids (« glaires » stockées sous la peau), toux grasse ou asthme (mucosités-glaires dans les poumons) diarrhées ou selles molles (humidité dans les selles), pathologies articulaires (humidité au niveau des articulations) frilosité surtout des extrémités (mauvaise gestion du sang), fatigabilité (manque d'énergie),...etc.

La saveur douce est associée à la Rate mais attention, si cette saveur, à dose modérée, la nourrit et la stimule, en excès, elle la déséquilibre et la lèse !

Lire la suite...