L’arthrose est une maladie inflammatoire et oxydative : sous l'effet conjugué de l'inflammation et des radicaux libres, l'équilibre entre la formation et la destruction du cartilage est rompu, ce dernier s'amincit, est mal réparé, se détruit peu à peu. C'est également une maladie « d'encrassage » : des molécules d’origine alimentaire ou bactérienne qui ont pénétré indûment dans l’organisme via l’intestin grêle encrassent le cartilage.

S'il n'existe pas de solutions miracles, une alimentation adaptée permet de contrôler l'évolution de l'arthrose.

Plusieurs études scientifiques ont fait apparaître ces dernières années que certains aliments ont le pouvoir d'abaisser de manière significative le niveau d'inflammation (diminuer l'inflammation c'est diminuer la douleur !) et d'optimiser la protection antioxydante. Elles ont aussi montré que gluten et lactose favorisent la perméabilité de l'intestin grêle, enclenchant ce processus d'encrassage cellulaire et tissulaire.

6 règles diététiques simples à appliquer :