I/ Incontournable drainage de l’organisme par les plantes

S’il n’a pas été fait en entrant dans l’automne, un drainage des cinq émonctoires est encore possible. A éviter cependant sous une forme sévère si vous traversez une période de stress professionnel ou personnel, d’activité intensive et en cas de coup de froid : attendez que votre organisme récupère avant de commencer une cure.
Si vous sentez une fatigue chronique s’installer, une baisse de tonus, une digestion ralentie et si votre organisme est assailli par des infections à répétition (rhumes..etc.) associez :
  • une tisane de plantes de drainage hépatique ou hépato-rénal : Chardon-Marie, Desmodium ou Romarin avec une préférence pour le Romarin intéressant car non seulement il draine et protège le foie mais de plus il possède une forte activité anti oxydante et tonifiante + éventuellement Aubier de Tilleul ou feuilles de Cassis (dépuratifs des reins). Pour ceux qui ne raffolent pas des tisanes, il existe des draineurs efficaces sous forme d’extraits liquides de plantes et/ou de bourgeons (gemmothérapie) : draineur 5 émonctoires du laboratoire Diet Horizon, Dépuratif phyto 32 du laboratoire Biotechnie, Santox bio du laboratoire LT Labo, l’élixir du Suedois du Dr. Theiss, Complexe Dépuratif GC07 du laboratoire Herbalgem...etc.
  • à un stimulant du système immunitaire : Echinacée, Propolis, Pépins de pamplemousse, bourgeons de Cassis (Ribes Nigrum), Eglantier (Rosa canina) et Sapin (Abies pectina), Ginseng Eleuthérocoque, Astragale…
La tisane complète «détox» pour drainer les 5 émonctoires : par exemple, Aubier de Tilleul (copeaux), Bardane (racine), Pissenlit (racine), Romarin (feuilles) et Ortie (plante)
Cette cure suivie pendant trois semaines épurera l'organisme en profondeur et rendra performant le traitement de tonification.
 
Préparation : dans un saladier mélanger les racines et copeaux, dans un autre saladier mélanger les autres plantes. Prendre 4 cuillères à soupe (2 de chaque mélange) pour 1 litre d'eau froide, porter à ébullition douce pendant 15 minutes les trois premiers (racines et copeaux) puis hors du feu rajouter Romarin et Ortie ; laisser infuser une dizaine de minutes. Boire sans sucre ni miel, en plusieurs prises en dehors des repas chaud ou tiède.
 
Une infusion pour retrouver du tonus tout en activant la digestion : Sarriette, Romarin, Thym et Menthe à laquelle on peut rajouter de la Sauge (si on ne souffre pas de pathologies hormono-dépendantes car la sauge est dite «œstrogène-like», c’est-à-dire qu'elle favorise la production d'œstrogènes)
Préparation : laisser infuser 5 à 10 minutes (au-delà oxydation des plantes) 2 cuillères à soupe du mélange des 4 ou 5 plantes dans un demi-litre d'eau bouillante (eau filtrée ou de source)
  • Petit focus sur l'Échinacée (Echinacea angustifolia et E. Purpurea) : plante et racine
Elle possède des propriétés antibiotiques, antibactériennes, antivirales et antifongiques mais également anti-inflammatoires et désintoxicantes. Elle stimule les défenses de l'organisme. Elle est particulièrement recommandée en cas d'affections chroniques et de syndrome d'épuisement.
  • Petit Focus surl’Églantier (Rosa canina) : fruits et jeunes pousses
- le cynorrhodon, fruit de l’églantier a une valeur très élevé en vitamines (notamment C) sous une forme rapidement assimilable ( astuce pour toute la famille : laisser tremper la veille une poignée de cynorrhodons dans une cruche d'eau tiède, en dessous de 60°, température à laquelle la vitamine C est détruite, et boire un grand verre le matin après avoir filtré)
- en gemmothérapie (macérat de bourgeons glycériné concentré), le bourgeon constitue un excellent remède du système respiratoire(sphère ORL), surtout pour les enfants, pour les angines et tous les états chroniques en général. Au niveau glandulaire, il stimule les défenses immunitaires (c'est un antiviral) et lutte contre les inflammations à répétition
  • Petit focus sur les bourgeons de Cassis (Ribes nigrum) en macérat glycériné concentré :
- Ils exercent une action anti-inflammatoire, stimulent les capsules surrénales (rôle de cortico-like) et donc luttent contre la fatigue et augmentent l'activité du système nerveux sympathique, accroissent la résistance du système immunitaire.
- De plus, le macérat glycériné de bourgeons de Cassis harmonise l'action de toutes les plantes qu'on lui associe, et soulage les manifestations allergiques (manganèse dans la sève)
  • Petit focus sur le Sapin (Abies pectina) : aiguilles et jeunes pousses
L'arbre a une grande vitalité et la communique. Il agit tout spécialement sur le système respiratoire et notamment les problèmes d'asthme. En gemmothérapie, c'est un excellent stimulant de l'immunité qu'on associe au Cassis et à l’Églantier. De nature yang, c'est un tonique.
  • Petit focus sur le Ginseng et l'Éleuthérocoque (appelé également Ginseng de Sibérie), ce sont des plantes toniques aux nombreux effets bénéfiques qui aident au maintien en bonne santé, elles :
- protègent et stimulent le système immunitaire par leur action sur les capsules surrénales
- stimulent la résistance au stress
- permettent de faire face aux intoxications chimiques
- facilitent les convalescences
- accroissent le tonus et fortifient l'organisme
- aident l'organisme à faire face aux grandes modifications de température
- stimulent le cortex cérébral
  • Petit focus sur l’Astragale, utilisée en médecine traditionnelle chinoise mais aussi dans leur pharmacopée actuelle, cette plante adaptogène :
- stimule le système immunitaire
- elle augmente la vitalité et la force des personnes affaiblies par la maladie ou simplement vieillissantes : elle est réputée «anti-âge»
- elle participe au bien être des voies respiratoires.
 
En chine on la prescrit en cas de manque de tonus, d’affaiblissement du système immunitaire, chez les convalescents, les patients atteints de maladies chroniques, les femmes souffrant de dépression post-partum et les personnes âgée.