I/Incontournable drainage de l’organismeparles plantes

Attention ! Évitez un drainage sévère des cinq émonctoires si vous traversez une période de stress professionnel ou personnel, d’activité intensive et en cas de coup de froid : attendez que votre organisme récupère avant de commencer une cure.

Si vous sentez une fatigue chronique s’installer, une baisse de tonus, une digestion ralentie et si votre organisme est assailli par des infections à répétition (rhumes..etc.) associez :

  • une tisane de plantes de drainage hépatique ou hépato-rénal : Chardon-Marie, Desmodium ou Romarin avec une préférence pour le Romarin intéressant car non seulement il draine et protège le foie mais de plus il possède une forte activité antioxydante et tonifiante + éventuellement Aubier de Tilleul ou feuilles de Cassis (dépuratifs des reins)

  • à un stimulant du système immunitaire : Echinacée, Propolis, Pépins de pamplemousse, bourgeons de Cassis (Ribes Nigrum), Eglantier (Rosa canina) et Sapin (Abies pectina), Ginseng et Eleuthérocoque…

La tisane complète « détox » pour drainer les 5 émonctoires  : par exemple, Aubier de Tilleul (copeaux), Bardane (racine), Pissenlit (racine), Romarin (feuilles) et Ortie (plante)

Cette cure suivie pendant trois semaines épurera l'organisme en profondeur et rendra performant le traitement de tonification.

Préparation : dans un saladier mélanger les racines et copeaux, dans un autre saladier mélanger les autres plantes. Prendre 4 cuillères à soupe (2 de chaque mélange) pour 1 litre d'eau froide, porter à ébullition douce pendant 15 minutes les trois premiers (racines et copeaux) puis hors du feu rajouter Romarin et Ortie ; laisser infuser une dizaine de minutes. Boire sans sucre ni miel, en plusieurs prises en dehors des repas chaud ou tiède.

Une infusion pour retrouver du tonus tout en activant la digestion : Sarriette, Romarin, Thym et Menthe à laquelle on peut rajouter de la Sauge (si on ne souffre pas de cancer du sein hormono-dépendant car la sauge est dite « œstrogène-like », c’est-à-dire qu'elle favorise la production d' œstrogènes)

Préparation : laisser infuser 5 à 10 minutes (au-delà oxydation des plantes) 2 cuillères à soupe du mélange des 4 ou 5 plantes dans un demi-litre d'eau bouillante (eau filtrée ou de source)

  • Petit focus surl'Echinacée ( Echinacea angustifolia et E. Purpurea) , plante et racine

    Elle possède des propriétés antibiotiques, antibactériennes, antivirales et antifongiques mais également anti-inflammatoires et désintoxicantes. Elle stimule les défenses de l'organisme. Elle est particulièrement recommandée en cas d'affections chroniques et de syndrome d'épuisement.

  • Petit Focus sur l’Églantier (Rosa canina) : fruits et jeunes pousses

    - le cynorrhodon, fruit de l’églantier a une valeur très élevé en vitamines (notamment C) sous une forme rapidement assimilable ( astuce pour toute la famille : laisser tremper la veille une poignée de cynorrhodons dans une cruche d'eau tiède, en dessous de 60°, température à laquelle la vitamine C est détruite, et boire un grand verre le matin après avoir filtré)

- en gemmothérapie(macérat de bourgeons glycériné concentré), le bourgeon constitue un excellent remède du système respiratoire(sphère ORL), surtout pour les enfants, pour les angines et tous les états chroniques en général. Au niveau glandulaire, il stimule les défenses immunitaires (c'est un antiviral) et lutte contre les inflammations à répétition

  • Petit focus sur les bourgeons de Cassis (Ribes nigrum) en macérat glycériné concentré :

ils exercent une action anti-inflammatoire, stimulent les capsules surrénales (rôle de cortico-like) et donc luttent contre la fatigue et augmentent l'activité du système nerveux sympathique, accroissent la résistance du système immunitaire.

De plus, le macérat glycériné de bourgeons de Cassis harmonise l'action de toutes les plantes qu'on lui associe, et soulage les manifestations allergiques (manganèse dans la sève)

  • Petit focus sur le Sapin (Abies pectina) : aiguilles et jeunes pousses

l'arbre a une grande vitalité et la communique. Il agit tout spécialement sur le système respiratoire et notamment les problèmes d'asthme. En gemmothérapie, c'est un excellent stimulant de l'immunité qu'on associe au Cassis et à l’Églantier. De nature yang, c'est un tonique.

  • Petit focus sur le Ginseng et l'Eleuthérocoque (appelé également Ginseng de Sibérie)

ce sont des plantes toniques aux nombreux effets bénéfiques qui aident au maintien en bonne santé , elles :

    - protègent et stimulent le système immunitaire par leur action sur les capsules surrénales

    - stimulent la résistance au stress

    - permettent de faire face aux intoxications chimiques

    - facilitent les convalescences

    - accroissent le tonus et fortifient l'organisme

    - aident l'organisme à faire face aux grandes modifications de température

- stimulent le cortex cérébral

Dans notre assiette : quelques aliments détox d’hiver (liste non exhaustive)

  • La pomme : anti-cholestérol, draineur, ses fibres accélèrent le transit intestinal

  • Le kiwi : antioxydant, bonne source de vitamine C

  • Le kaki : possède des enzymes qui facilitent la digestion

  • Le chou chinois : riche en antioxydants, sa teneur en potassium permet d’équilibrer le PH du sang (tous les choux sont riches en antioxydants et en composés soufrés qui aident à à purifier le foie des toxines. De plus tous contiennent de la vitamine C et du calcium)

  • L’avocat : contient un antioxydant, le glutathion qui, de plus, supporte le foie dans son processus de nettoyage.

  • La mâche : riche en oméga 3 et en potassium

  • Le poireau : très riche en fibres stimule et régule les intestins, il aide à l’élimination rénale grâce à son taux de potassium élevé et son taux de sodium très bas. Il contient des vitamine B9 et B6.

  • Le céleri : draine les reins

  • L’épinard : antioxydant gorgé de vitamines et minéraux

  • L’ail : antioxydant, lutte contre les troubles circulatoires

  • L’oignon : sa richesse en fibres est un bon régulateur des intestins. Son rapport potassium / sodium favorise le drainage rénal. Son composé soufré active l’action du foie.

  • La betterave  crue : elle renferme de la bétaïne qui détoxifie le foie

  • Le radis noir : son jus tonifie le foie et la vésicule biliaire

  • Le citron : en stimulant la production de bile, il aide le foie à se désengorger mais c’est surtout pour sa richesse en vitamine C qu’il est précieux. La vitamine C joue un rôle primordial dans la première phase de détoxification du foie, favorise la synthèse des acides biliaires et du glutathion, principal détoxifiant cellulaire.

  • Le pamplemousse : il rend le foie plus efficace à rejeter les toxines

  • Les noix : appréciées pour leurs oméga-3, elle sont en outre très riches en glutathion

Et bien sûr la « verdure » pour sa teneur en chlorophylle qui assainit la flore intestinale, désintoxique l’organisme et permet le maintien de l’équilibre acido-basique. Les meilleurs sources de chlorophylle sont les algues (surtout Chlorella, Spiruline et Klamath) , la luzerne (alfalfa), les herbes de blé et d’orge, l’avocat et tous les légumes à feuilles de couleur vert foncé.

II/ Les bon choix alimentaires du point de vue vitamines et oligo-éléments :

  • aliments riches en vitamine C, stimulant du système immunitaire (ne pas hésiter à se supplémenter car nos besoins sont de 400 mg/jour, difficiles à atteindre par la seule alimentation)

  • aliments riches en Zinc, stimulant du système immunitaire (Les patients déficients en Zinc présentent toujours des infections de plus longue durée) On trouve du Zinc essentiellement dans les huîtres, le germe de blé, le foie de veau, les Shiitakes séchés , les graines de courge et le crabe puis en plus petite quantité dans le jaune d’œuf, les noix de cajou et le cacao (ne pas hésiter à se supplémenter car nos besoins sont de 15 mg/jour, difficiles à atteindre par la seule alimentation surtout chez les végétariens)

  • aliments riches en Sélénium, associé à la vitamine C et E, il renforce les réponses immunitaires. La championne est la noix du Brésil puis viennent les fruits de mer, les poissons, les abats, la viande et un peu dans certains légumes (champignons, brocolis, choux…) et les céréales complètes.

  • aliments riches en Fer d’origine végétale : le fer renforce le système immunitaire, augmente la résistance à la fatigue et aux infections mais attention, ne se supplémenter qu’en cas de carence avéré car c’est un oxydant ! (par teneur croissante : Spiruline, Chlorella, cacao, graines de courge et de sésame, soja, ortie, haricot blanc, persil, abricots secs, épinards...)

  • aliments riches en caroténoïdes(fruits & légumes colorés : rouge, orange, vert foncé) et polyphénols (thé vert en particulier, mais également en cette saison pommes, oignons, artichauts, brocolis, céleri...etc.)

  • Supplémentation en Vitamine D : son rôle indispensable à l'immunité est désormais reconnu (au moins 1000 UI/jour pour une personne en bonne santé, entre 2000 et 4000 UI/jour pour des personnes souffrant de cancers, maladies cardiovasculaires, diabète…) l’alimentation seule est insuffisante (foies de thon, de flétan et de morue, saumon, jaune d’œuf, maquereau, sardines, champignons, foie de veau, beurre pour les plus riches) tout comme, en hiver, s'exposer au soleil ne permet plus de la synthétiser suffisamment.

Sans oublier de se supplémenter en Magnésium : bisglycinate ou citrate, surtout pas de lactate (comme dans MagnéB6) ni d ‘aspartate ( comme dans Mégamag), ni de chlorure, qui ne sont pas biodisponibles . Attention avec le magnésium marin (très riche en « élément magnésium » mais pas toujours assimilable par certains organismes, provoquant des selles très molles et trop fréquentes, voire diarrhéiques (pour calculer la dose à prendre, il suffit de multiplier son poids par 6 par exemple 50 kg x 6 = 300 mg de magnésium/jour)

Le saviez-vous ? Zinc, le Magnésium et la vitamine C sont abondamment consommés dans le métabolisme du stress .

III/Pour lutter contre la fatigue psychique et influencer positivement notre humeur mettons dans nos assiettes  :

  • des vitamines du groupe B, essentielles à notre bien-être mental et émotionnel

  • les vitamine B9 et B6, associées, interviennent dans la synthèse de neurotransmetteurs tels que la sérotonine, la dopamine (qui joue un rôle central dans la motivation) et la mélatonine (hormone du sommeil). Les légumes vert à feuilles (blettes, épinards, salades, choux, artichauts …)les algues, l'avocat, la levure de bière, les légumineuses, les oléagineux (fruits secs et graines), le jaune d’œuf sont les principaux aliments riches en vitamine B9. Présente en forte quantité dans la levure de bière, les poissons gras, les bananes et le poulet, on retrouve également la vitamine B6 dans les céréales complètes, les oléagineux, le cacao, certains fruits (avocat, banane, orange) et légumes (chou, épinards, tomates), le pollen, les champignons...

  • la vitamine B1 favorise le bon fonctionnement du système nerveux en intervenant dans la transmission de l’influx nerveux et permet de lutter contre les problèmes d'irritabilité. Elle se trouve essentiellement dans l'enveloppe des grains, donc dans les céréales complètes, les légumineuses, les oléagineux (fruits secs et graines), tous les légumes, la levure de bière , les œufs, les champignons.

    - desoméga-3 : équilibrant du système nerveux, ils ont un effet bénéfique sur les syndromes dépressifs. Les meilleures sources d'origine animale sont les petits poissons gras : anchois, sardines, maquereaux (peu contaminés en mercure), le saumon sauvage (non pollué du Pacifique Nord), les crevettes, les moules... les meilleures sources végétales sont les graines de chia, de lin, de chanvre et les noix (ainsi que leurs huiles), les huiles de cameline et de colza.

- du Tryptophane, présent dans les graines de courge, le poisson et la volaille. Et, déjà transformé en 5-HTP dans une merveilleuse plante qu'est Le Griffonia dont il ne faut pas hésiter à se supplémenter si besoin !

IV/ Une liste non exhaustive de quelques autres plantes et nutriments précieux

  • la Rhodiola rosea améliore l'énergie mentale et physique. Elle augmente l'énergie disponible en phase d'éveil tout en réduisant le stress ainsi que les facultés cognitives (vigilance et concentration) et la qualité du sommeil. Elle est également tonifiante et fait partie des meilleures plantes adaptogènes.

  • le Griffonia  est riche en 5-HTP, acide aminé que notre organisme produit naturellement, précurseur de la sérotonine dont le taux insuffisant est responsable de l'humeur dépressive, anxiété...Cette plante s’impose de plus en plus comme une alternative naturelle et sans effets secondaires aux antidépresseurs chimiques.

  • Le Basilic sacré  calme et apaise le mental, renforce la résistance au stress et au surmenage intellectuel.

  • le Ginkgo biloba : reconnu pour favoriser la circulation sanguine surtout cérébrale et stimuler les performances intellectuelles, il joue également un rôle d'anti-dépresseur. On l'utilisera donc en cas de troubles de la concentration et de la mémoire ainsi que pour tous les états dépressifs.

  • La Maca  : connue pour stimuler la libido, redonne de la vitalité et un meilleur tonus physique.

  • Le champignon Cordyceps  : est un excellent stimulant des fonctions physiques et intellectuelles. Par ses propriétés antioxydantes, il protège les cellules des radicaux libres ce qui renforce l'activité cérébrale (meilleure concentration et mémorisation)

  • les produits de la ruche :pollen, gelée royale, propolis stimulent l'activité physique et psychique

  • la spiruline et l'algue Klamath : nourrissent, équilibrent et stimulent l'organisme grâce à leur composition exceptionnelle ( riches en phycocyanine, en protéines, bêta-carotène, fer et autres minéraux, elles contiennent tous les acides aminés essentiels )Elles renforcent le terrain et luttent contre toutes les formes de fatigue.

  • leCoenzymeQ10, enzyme naturellement produite par l'organisme (mais dont le taux diminue avec l'âge) transforme les lipides, glucides et protéines en énergie dans chaque cellule. En cas de déficit de cette enzyme, on peut ressentir fatigue, manque d'endurance , une baisse de capacité de travail et un mal-être général.