Cassis (Grossulariacées) : la baie de cassis est quatre fois plus riche en vitamine C que l'orange. À ce titre, elle arrive en troisième place, soit après la baie d'argousier et le cynorhodon. C'est aussi l'un des fruits les plus riches en polyphénols, de puissants antioxydants , en deuxième position après le myrtille et juste avant la mûre et la fraise.

Les feuilles possèdent une action dépurative et drainante, on les utilisera en infusion pour soulager les affections rhumatismales ou arthritiques, et contre la goutte . Les bourgeons, grand classique  en gemmothérapie : action anti-inflammatoire, capacité à stimuler les surrénales et le système immunitaire (allergies) Revitalisant !


Framboise (Rosacées) : la framboise possède l'une des densités minérales les plus élevées pour un fruit frais Et ses densités en magnésium , en calcium et en fer sont tout à fait remarquables. Bien pourvue en vitamine C, elle possède des fibres efficaces : ses petits "grains" riches en cellulose accélèrent le transit, et permettent de lutter efficacement contre une tendance à la constipation. Contient très peu de sucres et est très peu calorique. Anthiocyanines antioxydants.

Vinaigre de framboise : macération 15 j dans du vin blanc et un poivre aromatique.


Groseille : (Grossulariacées) : Profil vitaminique : apport élevé en vitamine C (autant que le pomelo), non négligeable en vitamines B et E (rare pour un fruit). Evantail varié de minéraux (Potassium en tête) Taux de fibres particulièrement élevé. Forte teneur en flavonoïdes. Elle se classe parmi les fruits les moins énergétiques, au même niveau que le citron.

Melon (Cucurbitacées): très riche en eau (il en renferme près de 90 %), le melon est un fruit particulièrement rafraîchissant.Avec la mangue et l’abricot, le melon fait partie des fruits qui contiennent le plus de provitamine-A ou carotène. Bon fournisseur de vitamine C , il contient de la vitamine B6 et des fibres.

Attention il fait partie des  aliments qui se consomment seuls, entre les repas !

Mirabelle (Rosacées): La mirabelle très riche en fibres (la présence de sorbitol a un effet cholagogue = contraction de la vésicule biliaire pour évacuer la bile) , contient de la pro-vitamine A (bêta-carotène), de la vitamine E, bien pourvue en minéraux et oligoéléments

Compotée de mirabelles au thé earl grey.... délicieux !

Mûre (Rosacées) : riche en antioxydants (myrtille, cassis, mûre et fraise) grâce à ses anthocyanes des pigments violets. La mûre fournit des minéraux variés : beaucoup de potassium et des quantités appréciables de calcium (36 mg, ce qui la place parmi les fruits qui en renferment le plus), de phosphore et de magnésium.Sa teneur en fer est particulièrement intéressante, et supérieure à celle de la plupart des autres fruits. On y relève enfin différents oligo-éléments : zinc, cuivre, manganèse, bore, etc.

Astuce : sirop de mûre pour les enfants : anti-diarrhéique

Myrtille (Éricacées.) : le fruit qui possède le plus de pouvoirs antioxydants (préventifs contre le stress oxydatif, les cancers, la sénilité et le vieillissement général) Prévention et traitement des maladies d el'oeil, retarde la progression de la DMLA (détérioration de la macula, une petite zone de la rétine située au fond de l’oeil, près du nerf optique. C’est de cette partie de la rétine que provient la meilleure acuité visuelle) Jus de myrtilles protégerait contre le développement du diabète et préviendrait aussi l’hyperglycémie. Très riche en vitamine C et Potassium.

Lait de coco et lavande pour un smoothie original !

Pastèque (Cucurbitacées) : fruit très rafraîchissant (92 % d'eau), bien pourvu en vitamines : bêta-carotène (provitamine A), vitamine B1 et B6, vitamine C. Peu de minéraux.

    Comme le melon, se consomme seule et surtout pas glacée !

Pêche (Rosacées) : Les pêches sont bien pourvues en bêta-carotène (provitamine A) surtout les variétés à chair jaune mais également en vitamine C. Elles contiennent des fibres alimentaires et antioxydants (anthocyanes, bêta-carotène, lutéine et zéaxanthine) concentrés essentiellement dans la pelure. Donc pour en tirer tous leurs bénéfices mieux vaut les consommer avec la pelure qui n'altère pas leur goût. Enfin la pêche, comme les autres fruits et légumes frais, participe à la reminéralisation de l’organisme avec en particulier, potassium, magnésium, phosphore et fer fournis en quantités non négligeables.
La pêche aide également au ré-équilibrage du milieu interne, puisque son métabolisme s’accompagne de la libération de composés alcalins (qui s’opposent à l’influence souvent trop acidifiante de l’alimentation actuelle).

Les pêches se marient bien avec le romarin version salée ou sucrée et avec la verveine en version sucrée