Premier réflexe : élimer en buvant de 1,5 l à 2 l de liquide par jour, essentiellement de l’eau plate (l’eau gazeuse est acidifiante!) mais également du thé vert et des tisanes à base de romarin, de fenouil, d’ortie, de feuilles de cassis...etc.

Quelques règles de base pour composer vos menus 

  • Des légumes, des légumes et encore des légumes... en jus, crus, en cuisson douce

  • riches en chlorophylle qui assainit la flore intestinale, désintoxique l’organisme et permet le maintien de l’équilibre acido-basique. Les meilleurs sources de chlorophylle sont les algues , la luzerne (alfalfa), les herbes de blé et d’orge, l’avocat et tous les légumes à feuilles de couleur vert foncé.;

  • riches en composés soufrés détoxifiants ;

  • riches en potassium, draineur de l'organisme ;

  • lacto-fermentés (choucroute et autres légumes) procédé de conservation qui en augmentant leur valeur vitaminique et dont l'effet probiotique renforce le transit intestinal et le système immunitaire.

  • Des protéines végétales essentiellement, pour réduire les graisses saturées, et un peu de poisson

  • des légumineuses pour leur richesse en vitamines du groupe B et en minéraux, leur Index glycémique bas, leur apport en fibres ;

  • des céréales complètes de préférence sans gluten : quinoa, sarrasin, riz…

  • du tempeh ou du tofu à préférer sous sa forme lacto-fermenté ;

  • des poissons, surtout gras pour leurs précieux oméga-3 que l’on n’associera pas, dans un même repas, avec un féculent mais avec des légumes, pour alléger la digestion.

  • Des bonnes huiles de première pression à froid dont on arrosera les légumes

  • l’indispensable huile d’olive en mélange avec une huile riche en oméga-3 (cameline, chanvre, colza, lin, noix)

  • Des herbes fraîches, des graines germées, des algues, de l’ail, de l’oignon, des épices , surtout du curcuma et du gingembre…

  • Et suppression de tous les sucres ajoutés !

Focus sur quelques aliments particulièrement détoxifiants :

  • le citron

    En stimulant la production de bile le citron aide le foie à se désengorger mais c’est surtout pour sa richesse en vitamine C qu’il est précieux. La vitamine C joue un rôle primordial dans la première phase de détoxification du foie, favorise la synthèse des acides biliaires et du glutathion, principal détoxifiant cellulaire. Anti-oxydante et anti-inflammatoire, elle régénère aussi d'autres antioxydants comme la vitamine E.

  • Les choux

    Très bien pourvus en vitamine C, en calcium et en potassium, ils renferment des composés soufrés qui détoxifient le foie. Les choux verts sont riches en chlorophylle.

  • Le fenouil

    très riche en vitamine C et en potassium, il contient de plus une bonne douzaine de composés antioxydants.

  • Et, par ordre alphabétique :

    l'ail qui aide aide le foie à activer les enzymes pour rejeter les toxine, l'avocat qui aide le corps à produire du glutathion, la betterave rouge crue qui contient de la bétaïne qui détoxifie le foie, les noix très riches en glutathion, le pamplemousse qui rend le foie plus efficace à rejeter les toxines , le jus de radis noir qui tonifie le foie et la vésicule biliaire.

A vos fourneaux ! (Menu pour 4 personnes - peu cher -)

Taboulé de quinoa au fenouil et carottes , sauce sésame-citron

Préparation : 25 min
Cuisson :
25 min

Ingrédients :

• 1 verre de 25 cl de quinoa
• 2 verres de 25 cl de bouillon de légumes (« maison » ou reconstitué avec un cube)

• 2 c. à s. de paillettes d’algue dulse séchée

• 1 c. à c. de cumin en grains

• 1 c. à c. d'anis vert en grains

• 1 fenouil avec son « plumet » de feuilles vertes

• 4 carottes

• 1 petite échalote

• 3 c. à s. d’huile de sésame

• 1 c. à s. d’huile de colza

• 1 c. à s. de jus de citron

• 1 c. à s. de tamari

• 2 c. à s. de sésame noir

• alfalfa (luzerne) germée

Verser le quinoa dans le bol à céréales du cuiseur-vapeur avec le cumin, l'anis et les paillettes d’algue. Recouvrir du bouillon de légumes, cuire 25 min puis laisser gonfler dans le cuiseur-vapeur , sans ôter le couvercle, jusqu'à absorption totale du liquide.

Brosser les carottes, les rincer puis les hacher un peu grossièrement dans un mini- hachoir électrique avec l’échalote.

Couper les tiges du fenouil, ôter les feuilles extérieures du bulbe de fenouil, rincer ce dernier puis l'émincer finement.

Dans un bol préparer la vinaigrette en mélangeant les huiles, le tamari, le jus de citron, les graines de sésame et le plumet du fenouil ciselé.

Dans un saladier, incorporer les crudités au quinoa, arroser de vinaigrette, bien mélanger le tout et rajouter les graines germées.

Déguster tiède.

Choux de Bruxelles aux deux citrons et pignons de pin

Préparation : 20 min
Cuisson :
20 min

Ingrédients pour 4 personnes :

- 1 kg de choux de Bruxelles

- 1 citron jaune

- 1 citron bergamote (ou à défaut citron vert)

- bouillon de légumes
- thym citron

- 1 c. à c. de carvi en grains

- sel aux herbes

- gomasio

- graines de lin brun

- huile de pépins de courge

- 4 c. à s. de pignons de pin

Nettoyer les choux de Bruxelles et les déposer dans une cocotte à fond épais.

Les saupoudrer de thym émietté et d'un peu de sel aux herbes.

Mélanger 10 cl environ de bouillon de légumes avec le jus d'un demi-citron jaune et le jus d'un demi-citron bergamote.

Prélever le zeste de ces citrons.

Arroser les choux de ce mélange, ajouter les zestes, le carvi puis laisser cuire à feu doux et à couvert pendant 15 à 20 minutes selon la grosseur des choux. Ils doivent rester légèrement « croquants ».

Pendant ce temps, dans une poêle, faire griller les pignons de pin à sec.

Servir les légumes tièdes arrosés d’huile et parsemés des pignons grillés et d'un mélange de gomasio et de graines de lin finement broyées.

Astuce : les non végétariens pourront accompagner ce plat d'un filet de poisson macéré dans un mélange d'huile d'olive, de jus de citron, de curcuma & de gingembre râpés et d'un peu de piment d'Espelette, cuit à la vapeur .

Crème au citron, baies de canneberge et noix de coco

Préparation : 20 min
Cuisson :
20 min

Ingrédients :

• 50 cl de « lait » d'amande

• 6 c. à s de jus d'un citron jaune et son zeste finement haché
• 4 c. à s. de crème de riz complet

• 4 c. à s. de noix de coco râpée

• 1 poignée de baies de canneberge (cranberries)

Verser le lait dans une casserole, ajouter la noix de coco, le jus de citron et le zeste.

Incorporer la crème de riz, à l'aide d'un fouet bien mélanger et porter à ébullition sans cesser de remuer.

Laisser bouillir très doucement jusqu'à épaississement de la préparation, puis retirer du feu.

Incorporer les baies de canneberge.

Répartir cette crème dans les ramequins et attendre le refroidissement complet avant de déguster à température ambiante.

Article écrit pour le magazine Ecolomag - numéro de janvier-février 2017