Au printemps une cure de drainage par des plantes dépuratives apparaît comme le moyen le plus naturel et le plus efficace :

  • sphère digestive (foie, vésicule biliaire et intestins) : Artichaut, Chardon-marie, Chicorée, Fumeterre, Gentiane , Guimauve, Menthes, Ményanthe, Racine de Pissenlit, Radis noir, Romarin, Thym...

  • reins : Aubier de tilleul, Bouleau, Busserole, Chiendent, Cassis, Fenouil, Frêne, Orthosiphon, Reine des prés,  Queues de cerise...

  • peau : Bardane, Pensée sauvage...

  • poumons : Bourrache, Bouillon blanc, Eucalyptus, Hysope, Pin, Plantain, Sapin, Sureau...

Mais il est avant tout essentiel de détoxifier et d'alcaliniser son organisme en adoptant une diététique préventive respectant l'équilibre acido-basique et à visée détoxifiante.

Ainsi il est recommandé de :

  • privilégier les légumes et les fruits avant tout autre groupe alimentaire

  • privilégier les protéines végétales comme les céréales complètes en réduisant toutefois le blé qui est la plus acidifiante (sarrasin, quinoa, riz, millet...), les légumineuses et les oléagineux (fruits secs et graines diverses) , deux sources de protéines moins acidifiantes grâce à leur richesse en minéraux alcalins (calcium, magnésium, potassium)

  • préférer poisson et viande blanche, supprimer la charcuterie et consommer avec modération la viande rouge

  • consommer les produits laitiers avec modération en privilégiant chèvre et brebis (trois produits laitiers par semaine dans l'idéal ou tout au moins un seul par jour)

  • privilégier les bonnes graisses végétales issues d'huiles de première pression à froid

  • introduire des aliments « vitalité » comme les graines germées, les algues, les aliments crus (tout en respectant sa propre capacité métabolique à l'égard des crudités)

  • introduire des légumes lacto-fermentés sources de probiotiques naturels, stimulants du système immunitaire, détoxifiants, naturellement enrichis en vitamines et antioxydants et très rassassiants

  • préférer les cuissons à la vapeur douce ou à l’étouffée

  • consommer abondamment des aliments contenant des antioxydants (sélénium, vitamine A, vitamine C et vitamine E, riches en flavonoïdes comme le thé vert, le vin rouge, le chocolat noir à 75 % de cacao minimum...).

  • limiter la consommation de café, d’alcool, de boissons gazeuses, d'aliments raffinés et de sucre