Supprimer l'entrée du repas qui deviendra alors un plat unique convivial qui fera voyager (couscous, curry, goulasch…) ou s'affichera « terroir » (choucroute, pot-au-feu de la mer, blanquette de veau et légumes printaniers ...) et la remplacer par des préparations « maison » saines et savoureuses :

I/ à l'apéro je tartine !

Pas question, vous l'aurez compris, de se contenter d'ouvrir un paquet de chips bien grasses ou un sachet de cacahuètes trop salées et de transvaser leur contenu dans des bols…Mais pour autant, il n'est pas nécessaire de se mettre à l'ouvrage la veille (sauf à mettre à tremper des graines de tournesol, ce qui prend à peine quelques petites minutes!) pour réaliser de délicieuses préparations.

La solution ? Des pâtes à tartiner gourmandes et saines, élaborées à partir de conserves de légumes et de légumineuses de qualité auxquelles on rajoute des herbes aromatiques fraîches, des épices, des bonnes huiles végétales… et qu'on sale très modérément avec du gomasio ou du tamari. Pour les intolérants au lactose pensez aux crèmes à tartiner à base de tofu auquel il suffit de rajouter herbes fraîches, épices et autres condiments pour obtenir un savoureux fondant et qu'on remplacera pour les autres par un bon chèvre ou brebis fermier saupoudré de paillettes d'algues .

Quel support ? Oubliez le pain de mie sans gluten à Index glycémique élevé (même signalé comme complet) et choisissez un pain essentiellement à base de farine de sarrasin ou de pois-chiches, riche en graines.

Quelques suggestions de pâtes à tartiner  (recettes ici):

- « tartinade » de petits pois au persil, gingembre et citron vert

- « tartinade » aux champignons, estragon et échalote

- « tartinade » au tofu et au fenouil

- au chèvre frais, ciboulette et algues

II/ en deux temps, trois mouvements, je confectionne des madeleines salées, un cake aux légumes et des biscuits « diététiquement corrects »

Pour les inconditionnels des cakes et des biscuits, pas de frustration...il est possible de s'adonner en respectant ses intolérances et, de plus, en toute légèreté à sa gourmandise.

Si la farine de pois-chiches y est particulièrement adaptée, goûteuse et donnant de la tenue, à associer avec de la farine de riz pour une tonalité plus neutre ou avec de la farine de sarrasin pour un parfum plus corsé, toutes les fantaisies sont permises : farines de teff, de soja, de lupin, de souchet... J'aime également remplacer une part de farine par son poids de graines de courge ou d'amaranthe moulues.

Trois recettes originales et faciles :

- biscuits express aux graines

- madeleines bicolores aux deux olives

- cake à l'artichaut et à la betterave, « pesto » d’olives vertes à la menthe

III / Et si décidément je suis « accro » au grignotage et au « trempage », je respecte quelques règles...

Plutôt que des chips , tuiles salées, tacos.. industriels, je propose à mes invités des fruits secs oléagineux à haute densité énergétique, riches en acides gras insaturés, protéines et fibres dont la consommation favorisera la satiété et permettra une réduction des apports alimentaires pendant le buffet apéritif et le repas qui s'en suivra.

J'offre de jolis légumes printaniers colorés à croquer : radis roses, févettes, jeunes carottes.. et plutôt qu'une mayonnaise classique un peu lourde à digérer, je prépare des sauces trempettes parfumées, onctueuses et digestes.

Je fais preuve d'imagination et je confectionne des brochettes : crevettes roses cuites & abricots secs macérés dans du thé vert Earl grey, magret fumé & pruneaux farcis à la pomme et aux noix, champignons crus & dés de tofu mariné au vinaigre de prunes et sésame sautés avec des oignons grelots...

- sauce trempette aux graines de tournesol germées et au curcuma

Je vous souhaite de belles heures apéritives pour égayer cette fin de printemps !

Article écrit pour le site des produits bio Markal - actualité d'avril 2016