• Le cataplasme d'argile : associé à des huiles essentielles, il est d'une efficacité remarquable. Il doit être être le premier réflexe en cas de douleur. Ainsi, en cas d'entorse on aura recours à un cataplasme d'argile dans lequel on mélangera quelques gouttes d'huile essentielle de Gaulthérie (Gaultheria procumbens)

  • La voie olfactive :

    - inhalation : 4 ou 5 gouttes d'huile essentielle dans un bol d'eau non bouillante comme par exemple l'huile essentielle d'Eucalyptus radiata en cas de rhume ou de rhino-pharyngite . Attention, ce procédé est absolument à éviter par les asthmatiques !

    - inhalation sèche : cette inhalation convient parfaitement aux asthmatiques. Inhalerpendant cinq minutes environ de l'huile essentielled'Eucayptus globulus, soulagera une crise. La Camomille romaine, en inhalation sèche, (Chamaemelum nobile) s'avère un allié précieux lorsqu'on subit unchoc émotionnel (c'est un peu le Rescue des huiles essentielles !) et la Menthe poivrée (Mentha piperita), inhalée régulièrement lors d'un trajet, lutte contre le mal des transports.

  • La diffusion :il s'agit d'utiliser des huiles pures dans un diffuseur prévu à cet effet (éviterles diffuseurs à bougie car la chaleur altère les huiles essentielles). Quelques précautions sont à prendre comme veiller à ce que la pièce soit bien aérée, ne pas excéder une durée de diffusion en continu de plus de 15 minutes et ne pas laisser les enfants en bas âge dans la pièce lorsque le diffuseur est en marche.

Quelques HE importantes selon leur domaine d'action :

- Les antiseptiques : elles permettent de lutter contre les infections

Thym, Origan, Cannelle, Sarriette, Cajeput : 5 antiseptiques majeures mais attention elles sont agressives et prises par voie interne il ne fait pas dépasser 1 à 2 gouttes , 1 à 2 fois par jour, diluées dans une cuillère à café d'huile de préférence, ou à défaut de miel.

- Les anti-inflammatoires

Eucalyptus citronné, Gaulthérie, Camomille, Petit-grain bigarade (Citrus aurantium amara) Laurier noble...

- Les anti-rhumatismales

Gaulthérie, Eucalyptus citronné, Laurier noble...

- Les anti-spasmodiques :

Aneth, Basilic, Citronnelle, Estragon...

- Les calmantes :

* pour dormir: Lavande, Marjolaine, Orange (zeste), Petit grain, Néroli...

* pour se détendre: Marjolaine, Lavande, Camomille...

* contre la dépression : Basilic, Marjolaine, Verveine...

- Pour favoriser la circulation sanguine :

Citron (zeste) pour les artères et les capillaires, Cyprès pour le veines

- Les digestives :

Carvi, Cumin, Coriandre, Estragon, Basilic, Romarin, Menthe..

- Pour lutter contre la fatigue générale :

Romarin, Sarriette, Origan, Coriandre, Thym...

- Pour lutter contre la fatigue sexuelle :

Santal, Girofle, Bois de rose, Sarriette, Romarin...

- Contre le rhume ou la bronchite – anti-catharrales

Cajeput, Eucalyptus globulus (voies basses) et radiata (voies hautes), Romarin, Niaouli...

- Pour stimuler l'immunité et les surrénales

Pin sylvestre, Epinette noire (effet « cortico-like »)

- Contre les rides, en usage externe uniquement : Bois de rose, Rose, Géranium rosat

Quelques astuces à connaître :

  • Un mouchoir imprégné de HE de Lavande vraie ( Lavandula angustifolia )agité dans un lieu public vous préservera des microbes !

  • Mal de ventre avant d'aller en classe, le matin d'un examen, avant un entretien professionnel ? Massez-vous le bas-ventre dans le sens des aiguilles d'une montre avec quelques gouttes d' huile essentielle de Lavande vraie (Lavandula angustifolia) diluées dans de l'Huile végétale (macération) de Millepertuis.

  • Mais si ce mal au ventre est dû à la difficulté à digérer un repas trop lourd, massez-vous le bas-ventre dans le sens des aiguilles d'une montre avec quelquues gouttes d'huile essentielle de Basilic( Ocimum basilicum) ou d'Estragon ( Artemisia dracunculus) diluées dans de l'huile végétale de Noisette ou de Macadamia