Très commune sur le pourtour méditerranéen et assez commune dans le reste de la France (mais pas au-dessus de 500m) c'est à partir de juin que vous trouverez cette petite plante grasse aux tiges charnues et rougeâtres s'étalant au soleil dans les terrains vagues, les vignes, les cultures sarclées des potagers... mais également tapissant votre pelouse.

Ses feuilles, en forme d’œuf renversé, épaisses et lisses, d'un vert luisant sont souvent groupées au bout des rameaux ou aux embranchements des tiges qui peuvent mesurer jusqu'à 50cm et se terminent par de petites fleurs jaunes à 4 ou 6 pétales.

Poétiques fleurs qui se referment au coucher du soleil....

Tiges et feuilles se récoltent, de préférence jeunes, avant leur floraison.

Des vertus médicinales et des atouts nutritionnels exceptionnels

Le pourpier possède des propriétés

  • émollientes: dans l'Antiquité il était prescrit comme anti-inflammatoire digestif et pulmonaire tandis que dans la plupart des cultures populaires, ses feuilles fraiches mixées et mélangées à un corps gras donnaient un cataplasme ou un onguent apaisant pour les tissus enflammés.

  • cicatrisantes des petites blessures: son suc frais peut être appliqué directement sur la peau ;

  • diurétiques et dépuratives: les Égyptiens faisaient infuser les feuilles de pourpier séchées pour lutter contre les problèmes urinaires et rénaux

  • vermifuges: les graines étaient encore récemment utilisées aux Antilles pour éliminer les vers intestinaux

  • antiscorbutiques grâce à sa teneur en vitamine C (22 mg pour 100g de feuilles fraîches)

Mais son principal intérêt réside dans ses qualités nutritionnelles:

  • très riche en acides gras essentiels Oméga 3, 300 à 400 mg, il est à la base du fameux régime crétois;

  • il fournit des quantités non négligeables d'antioxydants: bêtacarotène (qui dans l'organisme se transforme en vitamine A), vitamine C, vitamine E, vitamines du groupe B et flavonoïdes;

  • il constitue une excellente source de sels minéraux: potassium, magnésium, calcium, fer et phosphore;

  • il est peu calorique: 19 petites calories pour 100 g

On a tout intérêt à consommer le plus souvent possible cette salade au goût très agréable et légèrement acidulé.

Un seul bémol! Elle est déconseillée aux personnes souffrant de calculs rénaux à cause de sa concentration en acide oxalique .

Comment accommoder ce pourpier?

Bien qu'il puisse se cuire comme un légume, se servir en velouté ou en garniture dans une omelette, mieux vaut le consommer cru en salade pour préserver ses vitamines et notamment la vitamine C qui est détruite à partir de 60°C.

Voici une recette croquante et colorée dont les ingrédients favorisent l'assimilation des nutriments présents dans le pourpier et s'associent à sa saveur acidulée.

NB : Il est important d'utiliser des produits issus de l’agriculture biologique

Brunoise de poivrons et courgette aux algues, sur lit de pourpier

Ingrédients pour 4 personnes:

• 200 g de pourpier
• algues en paillettes « salade du pêcheur »
• 1 poivron rouge + 1 poivron jaune
• huile d'olive et huile de colza
• 1 courgette
• vinaigre de cidre
• 12 tomates cerises
• basilic frais
• 2 cébettes (ou oignons nouveaux) avec leurs tiges
• graines de sésame grillées • 12 olives noires

Préparation :

1. Dans un saladier, préparer la vinaigrette en mélangeant 2 cuillères à soupe d'huile d'olive, 2 cuillères à soupe d'huile de colza et 2 cuillères à soupe de vinaigre de cidre.

2. Laver et essorer délicatement les jeunes pousses de pourpier, hacher grossièrement les cébettes en leur laissant deux centimètres environ de tige verte.

3. Laver et évider les poivrons, laver la courgette et ne pas lui ôter la peau. Couper ces légumes en tout petits dés.

4. Verser cette brunoise de crudités dans le saladier. Ajouter les algues, le basilic et les graines de sésame en dosant selon votre goût.
5. Disposer
les jeunes pousses de pourpier dans les assiettes de service, répartir la brunoise, décorer avec les tomates cerise et les olives et déguster aussitôt.