Le déjeuner

Le midi, on observe :

  • Une sécrétion de protéases et d’amylases pour la mise en place des protéines cellulaires ;
  • Le stockage de réserves protéiniques et de globulines de défenses ou immunoglobulines (IgG, IgA, IgM, IgD, IgE).

D’où un déjeuner essentiellement « dynamisant » et vitaminé avec au menu des protéines animales ou végétales et des légumes.

1 déjeuner type avec un plat principal non végétarien et un plat principal végétarien

Pour déjeuner, un menu respectant la chronobiologie et intégrant des aliments à IG bas ou modéré.

  1. Une crudité bien croquante en entrée pour bien mastiquer
  2. Un plat de poisson riche en oméga-3 avec des légumes lacto-fermentés et de la patate douce antioxydante et hypoglycémiante (plat avec protéine animale)
  3. Ou version végétarienne, des légumes détoxinants et vitaminés cuits à l’étouffée avec un mélange de céréales et légumineuses à IG bas (plat avec protéine végétale)

Le dîner

Le soir, on observe :

  • Pratiquement plus de sécrétions digestives donc une faible métabolisation des aliments ingérés et une très faible capacité de digestion;
  • Pas de sécrétion d’insuline la nuit. Cependant, si prise de féculents ou d’un dessert sucré au repas du soir, l’insuline transformera ce sucre en réserve de graisses et attisera l’inflammation. De plus, l’insuline inhibe l’hormone de croissance qui joue un rôle réparateur notamment des muscles et des tendons mais également contrôle plusieurs métabolismes dont celui des graisses et des glucides, ainsi que la répartition des masses musculaires et graisseuses et la qualité de l’os.

D’où un dîner léger, composé essentiellement de légumes et pris le plus tôt possible (19h/19h30) et au moins 1 à 2 heures avant d’aller dormir.

3 idées de dîner léger

Un dîner léger composé essentiellement de légumes qui peuvent être accompagnés de poisson ou de légumineuses

  1. Une salade croquante pour accompagner une terrine au poisson ou une terrine végétarienne
  2. La terrine tiède et légère au poisson et aux légumes
  3. La terrine végétarienne printanière aux deux flocons et aux épinards