• Rétablir l'équilibre oméga-6/oméga-3 : les oméga-6 conduisent l'organisme à fabriquer des substances inflammatoires tandis que les oméga-3 permettent au contraire de lutter contre cette inflammation.

    Oublions les huiles trop riches en oméga-6 : tournesol, pépins de raisin, maïs... et choisissons un mélange d' huile d'olive et d'huile de colza (dont le ratio oméga- 6/oméga-3 est le plus équilibré) pour assaisonner crudités et légumes vapeur, et de l'huile d'olive pour la cuisson( riche en oméga-6 mais également en oméga-9 , lesquels freinent l'inflammation).

    Par ailleurs, consommons tous les jours des végétaux riches en oméga-3 : noix, graines de lin (moulues), de chia ou de chanvre, ainsi que du pourpier, de la mâche, des épinards... et trois fois par semaine des petits poissons gras peu contaminés en mercure (sardines, maquereaux, anchois...) ou du saumon (sauvage du Pacifique ou bio)

    Tout en limitant les graisses saturées (beurre, produits laitiers, viande).

  • Épicer ses plats avec du gingembre et du curcuma deux anti-inflammatoires naturels majeurs. Attention, la curcumine ne s'assimile bien qu'associée à du poivre ou du gingembre et de la matière grasse !

  • Améliorer les défenses antioxydantes : les aliments riches en antioxydants (vitamines C, E, caroténoïdes, polyphénols) neutralisent les radicaux libres que les articulations enflammées produisent. Augmentons notre portion de fruits et légumes , de légumineuses, d'oléagineux (fruits & graines), d'avocat riches en vitamine E , boire du thé vert riche en polyphénols... Côté fruits, privilégier les baies et fruits rouges, les kiwis, l'ananas, les pruneaux , les figues... Côté légumes, privilégier les crucifères (tous les choux, les radis, navets...) riches en vitamines C et K, les tomates, poivrons rouges, algues et épinards riches en caroténoïdes mais également l'ail, le céleri, les artichauts...

  • Veiller à apporter des vitamines et minéraux indispensables pour renforcer les os : apporter du calcium mais pas en sur-consommant des produits laitiers, acidifiants et dont le calcium n'est assimilable qu'à 30 % . Les sardines avec leurs arêtes, les amandes, les raisins secs, les crucifères, les algues sont d’excellentes sources de calcium assimilable à 70 %.

    Les vitamines D et K (présente dans les légumes verts à feuilles), favorisent l’absorption et la rétention du calcium. La vitamine D possède des propriétés anti-inflammatoires.

    Le potassium (abondant dans les fruits frais et secs, les légumes, les légumineuses : banane, kiwi, épinards, courges, haricots blancs ..) permet de limiter les fuites de calcium osseux en neutralisant les effets d’une alimentation acidifiante.

  • Adopter une alimentation limitant fortement le gluten et le lactose

  • Maintenir son poids de forme, car les articulations souffrent de surpoids, en privilégiant les aliments à index glycémique bas qui n'augmentent pas rapidement le taux de sucre sanguin : supprimer les aliments raffinés (pain, pâtes, riz... blancs), les céréales soufflées du petit-déjeuner, toutes les sucreries... et leur préférer céréales complètes, légumineuses, fruits secs...

article écrit pour le magazine Ecolomag , numéro de Janvier/Février 2015