1/ Fonctionnement « des entrées et des sorties » de la cellule

L'état de l'organisme dépend du bon fonctionnement de ses cellules. Or, pour cela les cellules doivent recevoir tout ce dont elles ont besoin et pouvoir se débarrasser de tous les déchets métaboliques.

C'est la membrane lipidique de la cellule qui préside à tous les échanges de l'extérieur (tissu conjonctif) vers l'intérieur (vers le cytoplasme). Cette membrane fonctionne grâce à des charges électriques réparties tout autour de la cellule et grâce aux charges des ions se présentant pour pénétrer dans la cellule (comme une pile en quelque sorte)

Lorsque ces membranes cellulaires vieillissent, les ions s’éparpillent et « la batterie » des cellules se décharge petit à petit : les échanges ne se font plus correctement d'abord en intensité puis électivement suivant les substances voulant pénétrer.

Alors la cellule s’asphyxie, se sclérose, ne se multiplie plus...c'est le vieillissement qui s'installe de plus en plus.

C'est pourquoi l'utilisation de plantes fraîches est très importante pour que leur énergie soit communicable aux cellules afin que ces dernières puissent se repolariser.

  • Un élément est très important dans ce domaine : le silicium organique qui peut redonner également un bon potentiel électrique aux membranes cellulaires qu'il aide à se régénérer et à se renouveler (à condition qu'il soit de très bonne qualité et directement assimilable)

2/ protéger des radicaux libres et lutter contre le stress oxydatif

L'une des théories expliquant le vieillissement général repose sur les radicaux libres. Il s'agit de molécules d'oxygène portant un électron non apparié (ayant perdu l'électron formant la paire) sur leur orbite externe, produite lors du métabolisme. Ces molécules provoquent des réactions d'oxydation qui altèrent les acides gras de la membrane cellulaire protectrices de nos cellules, laquelle ne permet plus que les échanges se fassent correctement. Or, nous l'avons vu, une cellule qui ne peut plus créer ces transferts vieillit rapidement.

Notre corps produit des antioxydants pour neutraliser ces radicaux libres : les vitamines anti oxydantes A, E, C et le glutathion (petite protéine composée de trois acides aminés : la cystéine, l'acide glutamique et la glycine, appelé maître antioxydant) mais ce système de défense n'est pas parfait et s'altère également en vieillissant.

« Si les médecins de demain ne sont pas nutritionnistes,
alors les nutritionnistes seront les médecins de demain. »
Thomas Edison
(1847 - 1931)

Pour soutenir l'action de ce système de protection  il est nécessaire...

à jeudi prochain !