Il s’agira de mettre au menu :

  1. Des aliments riches en eau pour bien hydrater la peau : fruits et légumes crus à croquer, sous forme de jus « fait maison » et de potages froids comme le gaspacho, la soupe de concombre.
  2. Des fruits et légumes riches en bêta-carotène (précurseur de la vitamine A) et autres caroténoïdes, pigments végétaux qui activent la synthèse de mélanine : fruits et légumes de couleur rouge, orangée et jaune (abricot, melon, pêche, mangue, baie de goji, carotte, poivron rouge, tomate, patate douce) et de couleur vert foncé (courgette, haricot vert, épinard, poivron vert, laitue, persil). A noter que la transformation dans l’organisme, du bêta-carotène en vitamine A nécessite des apports suffisants en vitamine C et en zinc.
  3. Des aliments riches en antioxydants reconnus pour limiter le vieillissement cellulaire en neutralisant les radicaux libres dont les UV favorisent la production. Le trio gagnant d’antioxydant est : vitamine A (poisson gras, jaune d’œuf, végétaux riches en bêta-carotènes), vitamine C (tous les fruits et légumes d’été avec une préférence pour les petits fruits rouges et noirs, les plus riches en antioxydants) et vitamine E (céréales complètes, fruits oléagineux et leurs huiles).
    A noter qu’une carence en bêta-carotène entraîne un dessèchement rapide de la peau et son épaississement, une carence en vitamine E aggrave la profondeur des rides et enfin, une carence en vitamine C retarde la cicatrisation.
  4. Des bonnes huiles végétales riches en Oméga-3 (colza, noix, cameline, lin, chanvre) et Oméga-6 (olive, noisette, sésame, germe de blé, courge) qui préservent la souplesse des membranes cellulaires et assurent la souplesse, l’hydratation et l’éclat de la peau. Elles permettent également de lutter contre le risque d’inflammation engendré par le soleil. Enfin, pour en améliorer son assimilation, le bêta-carotène nécessite la présence d’un peu de matière grasse.