Mais encore faut-il que le temps de cuisson ne soit pas trop long et que la température n'excède pas 95°C.

Il est donc primordial de bannir la cocotte-minute qui grimpe à plus de 140°C sachant qu'à 100°C on constate la précipitation des sels minéraux et des oligo-éléments qui deviennent peu assimilables, que les vitamines B et D par exemple sont détruites à 100°C et qu'à 140°C, les légumes ne sont plus que de la cellulose indigeste.

Cette cuisson à la vapeur douce peut évidemment être réalisée tout simplement dans un couscoussier qu'on choisira en inox afin d'éviter des paniers tapissés d'émail ou de vernis si ces matériaux n'apportent pas la garantie de ne pas libérer de plomb ni de cadmium (garantie exigée par le Canada mais pas par la France)


Mais il faut bien convenir que notre rythme de vie ne nous permet pas toujours de prendre le temps de surveiller la cuisson et qu'il est bien commode de programmer l'appareil qui cuira le chou-fleur pendant que l'on assiste nos chers bambins dans l'incontournable rédaction des devoirs scolaires.
D'où la grande tentation, malgré notre conviction d'un nécessaire retour à la simplicité, de s'équiper d'un cuiseur vapeur électrique.
Mais voilà, la plupart ne sont guère recommandables car pour l'instant leurs paniers sont en plastique donc contiennent le fameux Bisphénol A qui migre dans les aliments et, de plus, sont dans l'incapacité  de nous renseigner sur la température atteinte.

C'est alors que j'ai découvert  le Cuiseur vapeur Multifonction de Magimix dont les paniers sont en inox et non revêtus de Téflon et dont on peut contrôler la température et choisir la cuisson à 80° !

En outre, grâce à ses multiples fonctions et ustensiles, il permet de réaliser un repas complet de l'entrée au dessert et je vous donne rendez-vous prochainement pour un compte rendu, photos à l'appui, car je viens de créer quelques nouvelles recettes que j'ai hâte de tester !

à très bientôt...

PS : pour tout savoir sur Magimix , cliquer sur http://www.magimix.com/